Inspiration 15 February 2019

L’histoire à l’origine des chaises Multibull

Qui dit Koen Vanmechelen, pense aux poules.  Mais l’artiste conceptuel contemporain belge a entamé un nouveau projet intitulé Sotwa. Cela signifie « cordon ombilical ». L’artiste a commencé à y travailler en 2014. Avec SOTWA, Koen Vanmechelen étudie l’avantage des croisements dans les troupeaux de bétail en Afrique, où le changement climatique menace de plus en plus les éleveurs traditionnels de la tribu. Du sang et de l’ADN frais sont injectés dans le troupeau, ce qui renforce sa résilience grâce au croisement des races. Par conséquent, le troupeau a plus de chance de survivre. Le projet a débuté en Tanzanie, où Koen Vanmechelen a aidé les Masaai, et s’est déjà étendu au Zimbabwe.

La peau et les cornes de ce bétail seront ensuite confiées à l’artiste : il fabriquera des œuvres d’art, telles que les chaises Multibull, en collaboration avec Drisag Office Inspirators.  Le dossier et les accoudoirs sont recouverts de peaux. Chaque chaise, et donc chaque type de vache ou de taureau, présente un autre cuir sur l’assise. Koen Vanmechelen a soigneusement composé l’ensemble.  Le Multibull est muni d’un anneau fixé au châssis et arborant le numéro d’identification gravé du taureau ou de la vache correspondant.

Chaque Multibull est fourni avec un certificat, signé par Koen Vanmechelen. Cette édition limitée compte 12 chaises uniques, signées Koen Vanmechelen. Chaque chaise est fabriquée un maximum 12 fois. Le Multibull est uniquement en vente à l’Atelier de Koen Vanmechelen ou chez Drisag Office Inspirators

Lisez aussi

À la recherche d'une solution parfaite ?

Nos experts créent votre environnement de travail idéal, avec des conseils personnalisés.